portrait Adeline Cartier

Biographie   drapeaufrancais   unionjack

Attirée par les claviers, la claveciniste Adeline Cartier aime aussi toucher l’organetto, l’orgue, le pianoforte, le clavicorde, au fil des projets et des rencontres qui constituent sa raison d’être. Elle commence sa formation musicale par le piano au conservatoire de Châtellerault, puis s’oriente vers le clavecin par passion pour la musique baroque.

Après avoir étudié pendant deux ans au Conservatoire de Tours et au Conservatoire de la Vallée de Chevreuse, elle intègre en 2013 le CNSMD de Lyon, dans la classe de basse-continue d’Yves Rechsteiner et celle de clavecin de Jean-Marc Aymes. En parallèle elle continue à recevoir pendant deux ans les conseils de Sébastien Wonner au CRR de Tours. Elle effectue en dernière année de master, dans le cadre du programme Erasmus, un semestre d’échange à Trossingen (Allemagne) bénéficiant ainsi de l’enseignement de Marieke Spaans. Elle poursuit actuellement sa formation en master de pédagogie au CNSMD de Paris, en orgue au conservatoire de Châtellerault et enseigne le clavecin au conservatoire de Limoges.

Cette musicienne curieuse explore les répertoires autour de la musique baroque en allant de la musique médiévale à la musique romantique seule ou en ensemble. Son goût pour l’exploration d’autres rapports à la musique et au public l’a amenée à participer en 2016 à la création du spectacle Maria-XIXe-Star avec L’Ensemble Boréades . Toujours en quête de nouvelles découvertes elle s’intéresse également à l’improvisation libre et à la musique contemporaine. En 2018 elle obtient la bourse de l’Adami pour l’acquisition d’un orgue portatif médiéval qui sera réalisé par l’archéoluthier Olivier Féraud.

Elle crée au cours de ses études le duo Felice avec Loréline Champ (traverso) et l’Ensemble Symaethis avec Angelina Holzhofer (violon) et Hermine Martin (flûte à bec et musette de cour).

Adeline est demi-finaliste du concours Corneille (concours de clavecin) en septembre 2018 et lauréate du 3ème prix ex-aequo du concours de clavecin de Pesaro (Italie) en mars 2019. Elle est également lauréate de la Fondation Royaumont en 2016.
© Thomas Carrage .

Biography

Attracted by the keyboards, the harpsichordist Adeline Cartier also likes to play pianoforte, organ, organetto and clavichord within different musical projects.She began her musical training with piano studying at the Conservatoire de Châtellerault. Her passion for Baroque music led her to the harpsichord.

In 2013, after two years of studies at the Conservatoire de Tours and the Conservatoire de la Vallée de Chevreuse, she was admitted at the CNSMD of Lyon in the basso continuo class of Yves Rechsteiner and the harpsichord class of Jean-Marc Aymes. In the same time, during two years, she continues to receive the advice of Sébastien Wonner at CRR Tours. During her last year of studies in Lyon, she did an exchange semester in Trossingen (Germany) with Marieke Spaans. She is currently pursuing her master’s degree in pedagogy at CNSMD in Paris.

Curious, she explores the repertoire around baroque music, from medieval to romantic music in solo or in a group. Her taste for exploring other relationships to music and the public led her to participate in 2016 at the creation of the show Maria-XIXe-Star with L’Ensemble Boréades. Always on the lookout for new discoveries, her interests extend to free improvisation and contemporary music. In 2018 she won the Adami scholarship for the acquisition of a medieval portable organ that will be made by the archeologist luthier Olivier Féraud.

In 2016 she founded the duo Felice with her musical accomplice Loréline Champ (traverso) and in 2018 the l’Ensemble Symaethis with Angelina Holzhofer (violin) and Hermine Martin (recorder and musette de cour).

Adeline was semi-finalist of the Corneille harpsichord competition in September 2018 and she won the tied third prize in the Pesaro (Italy) harpsichord competition in March 2019. She was also laureate of the Royaumont Foundation in 2016.
© Thomas Carrage

© Adeline Cartier 2019